Seris News / Le journal d'information du Groupe - France

Expertise

Archives

09/07/2014

Le Grand Port Maritime de Marseille : un espace sous haute surveillance

Le Grand Port Maritime de Marseille : un espace sous haute surveillance

Premier port français et 3e port pétrolier mondial, le Grand Port Maritime de Marseille (GPMM) est constitué de deux bassins : les « Bassins Est » localisés dans la ville de Marseille sur 400 hectares et les « Bassins Ouest » qui s'étendent de Martigues à Port Saint-Louis sur un domaine de 10 000 hectares.

Sa position géographique en Méditerranée le place comme la porte d'accès naturelle aux marchés européens. Port généraliste, il traite tous types de marchandises : hydrocarbures et vracs liquides (pétrole, gaz et produits chimiques), marchandises diverses (conteneurs et autres conditionnements), vracs solides (minerais et céréales).

Plateforme d'interactions et d'échanges, le GPMM est par nature un espace particulièrement exposé aux risques (vol, malveillance, trafic, menaces terroristes…) qui exige une surveillance et un accompagnement de chaque instant. SERIS Security a en charge la prestation de sûreté des Bassins Ouest depuis 2006. 

Au total, une vingtaine d'agents composent l'équipe en charge des missions de sûreté.

 

Rencontre avec M. Alain ALIVON, Responsable Sûreté Défense des Bassins Ouest au sein du GPMM.

En quoi consiste la prestation assurée par SERIS Security?

Dans le cadre du code ISPS et du plan de sûreté, les équipes SERIS assurent le filtrage des accès aux zones portuaires. Toute personne qui souhaite passer par le Port doit détenir un badge ou un laissez-passer provisoire. Etablis par le service portuaire de sûreté, ils peuvent également être délivrés par les équipes SERIS dans le cadre de consignes permanentes et provisoires. Chaque jour, près de 1000 camions transitent par le Port et les équipes assurent entre 300 et 500 contrôles de véhicules. Trois agents sont dédiés à ces missions 24H/24, 7J/7. Sous la direction d'un chef de poste, ils assurent également le contrôle vidéo des abords des zones portuaires au Poste de garde.

 

Quels sont les enjeux de la démarche sûreté pour le GPMM?

Le Port se doit d'être un lieu sûr afin d'offrir à ses partenaires une garantie de l'application du code ISPS dans le cadre des échanges économiques. Il s'agit d'une zone réglementée avec applications des normes nationales, européennes et internationales. Nous avons renforcé ces dernières années les protections passives (vidéosurveillance, protection périmétrique…) et dynamiques (surveillance humaine). Le tonnage global de marchandises qui transitent par nos installations portuaires est depuis lors en constante augmentation, preuve d'une fiabilité retrouvée grâce à la mise en place d'une stratégie de sûreté claire et efficace.

 

Qu'attendez-vous des équipes SERIS ?

J'attends de la qualité et du professionnalisme. Cela passe évidemment par des équipes formées, capables de remplir leurs missions. Il s'agit également  d'être à l'écoute. Ce sont les hommes qui font la qualité de la prestation, sur le terrain bien sûr avec les équipes présentes chaque jour à nos côtés, mais aussi dans la construction du partenariat avec l'encadrement en charge de notre prestation (Patrick Ferhat, Directeur de Région Sud Est et Hervé Barbry, Responsable d'agence Marseille Portuaire Industrie). Nos échanges quotidiens et la réactivité des équipes assurent une évolution constante de la prestation.

 

Quelles évolutions à venir en matière de sûreté ?

Les évolutions suivent la configuration du terminal elle-même. De nouveaux entrepôts logistiques vont être créés sur la zone portuaire. L'augmentation du trafic implique de fait un accroissement des besoins sécuritaires. La sûreté du port est un élément clé de sa stratégie de développement. Un port attire les partenaires lorsqu'il offre des garanties sur le plan économique. La notion de retour sur investissement est donc au cœur de notre stratégie.

 

Découvrir l'expertise sûreté portuaire de SERIS Security